Intérêts d’emprunt immobilier : fin du crédit d’impôt

Christine Lagarde, ministre de l’Economie et des finances, a exposé dans un entretien paru dans Les Echos le 3 août les principes majeurs de la réforme concernant l’aide à l’accession à la propriété : le prêt à taux zéro ainsi que le crédit d’impôt sur les intérêts d’emprunt immobilier changeront pour un dispositif plus simple à partir de 2011.

Dédié aux primo-accédants, le dispositif pensé par le gouvernement se présentera sous la forme d’un prêt à taux zéro renforcé accessible sans condition de ressources. Il se verra octroyer une amélioration pour les zones géographiques d’habitation en forte tension (ou zone A), les achats d’immobilier neuf et les modestes revenus

Cette aide se substituera autant au prêt à taux zéro (PTZ) que nous connaissons actuellement qu’au crédit d’impôt sur les intérêts d’emprunt immobilier.

Le but est de rendre les aides existantes plus simples tout en faisant quelques économies. Il est à noter qu’un nombre plus important de bénéficiaires devrait pouvoir en profiter. En effet, la ministre affirme que cette aide aidera à améliorer la solvabilité des ménages.

Le présent dispositif ne changera en rien pour les ménages en profitant déjà ou pour ceux qui en profiteront d’ici fin 2010.

Pour vos projets immobiliers, il existe une alternative à la souscription d’assurance de prêt auprès des organismes bancaires. L’assurance emprunteur Novità permet d’économiser jusqu’à 4 461 euros pour un prêt de 15 ans.

Afin d’en savoir plus, n’hésitez pas à effectuer une demande en ligne de devis assurance crédit.

A propos de Generali

En croissance rapide depuis le début des années 2000, Generali France est aujourd’hui le deuxième groupe généraliste d’assurances dans l’Hexagone. Le chiffre d’affaires de la compagnie, dont l’implantation en France remonte à 1832, atteint 16,7 milliards d’euros en 2009. Generali France s’appuie sur plus de 10 000 collaborateurs et agents généraux pour offrir des solutions d’assurance à 6 millions de clients, particuliers ou bénéficiaires de garanties dans le cadre de leur activité, ainsi que 800 000 entreprises et professionnels.

06 sept, 2010