Lancement d’un smartphone anti-espionnage

Les smartphones comme l’iPhone 5S de chez Apple et de nombreux autres modèles sont devenus incontournables pour le quotidien de millions de personnes. La haute technologie embarquée dans ces appareils peut toutefois devenir de véritables mouchards pouvant retracer les faits et les gestes de l’utilisateur. En effet, l’espionnage de la navigation sur le web et des appels téléphoniques est un jeu d’enfants pour ceux qui veulent le faire. Des particuliers, des entreprises et même des organismes de grande envergure comme la NSA peuvent assez facilement nous espionner. Les utilisateurs de ces mobiles hautement technologiques, distribués par les opérateurs comme Bouygues Telecom, disposent heureusement d’outils modernes pour lutter contre les logiciels pirates ou espions, mais cela ne suffit pas toujours.

Soucieuse de la vie privée de tous les utilisateurs de smartphones, une société suisse propose le BlackPhone, un téléphone hautement sécurisé, destiné à une utilisation grand public. L’apparence globale et les fonctionnalités de base sont semblables à celles des smartphones habituels. Ainsi, le BlackPhone a un écran FullHD de 4.7 ». Sa caméra a une résolution de 8 mégapixels. Et pour une puissance optimale, l’appareil est doté d’un processeur quadri-cœur. Évidemment, il est compatible avec les réseaux 4G pour profiter d’une connexion internet haut débit partout et à tout moment.

La nouveauté concerne le système d’exploitation puisque Android a été revue et modifiée. L’OS a subi quelques corrections pour rendre l’espionnage difficile voire impossible. Source de la plupart des tentatives d’espionnage, la navigation internet a été revue pour être mieux sécurisée. L’adresse IP est masquée et on peut désactiver la mémorisation des sites consultés et les publicités. Toujours en termes de connexion internet, l’utilisateur peut sélectionner les réseaux Wi-fi sur lesquels il veut se connecter.

Par ailleurs, un système de cryptage de haut niveau permet de chiffrer les communications (appels, sms etc.) pour qu’aucune interception ne soit possible. Ce cryptage fonctionne seulement si les contacts possèdent le même outil. Mais chaque acheteur de BlackPhone dispose de 3 licences en plus afin que ses contacts l’installent aussi sur le smartphone pour que la communication entre les quatre mobiles (celui de l’acheteur et des trois bénéficiaires de licence) soit chiffrée.

Si jamais le BlackPhone est perdu ou volé, une fonction permet au propriétaire d’effacer tout le contenu à distance. Cette fonctionnalité est évidemment très novatrice et beaucoup d’utilisateurs peuvent ainsi mieux protéger leur vie privée. Voici quelques lectures recommandées pour mieux comprendre ce nouveau smartphone.



14 Mar, 2014

Soumis par : MaxS

Classé dans : Téléphonie

Classé dans le(s) signet(s): |

Aucune réponse pour "Lancement d’un smartphone anti-espionnage"

Notre sélection d'articles sur une thématique proche.



Téléphonie



LE COURTIER EN ASSURANCES SOLLY AZAR CONFIE L’INFOGERANCE DE SON RESEAU A LIVEXP
Interoute et Easynet trouvent un accord pour l’acquisition de ce dernier, ajoutant une nouvelle dimension, expertises et capacités, à l’un des principaux fournisseurs TIC européens
La plateforme Cloud d’Interoute choisie par le constructeur européen BQ pour déployer ses communications unifiées
NEOCOM MULTIMEDIA enrichit VMS® Mobile, sa solution de création de campagnes de mailing vocal
Convention Business Partner 2015 : Les partenaires Wildix répondent présents