Les écotravaux d’isolation du toit, peu couteux et très efficaces.

Une habitation perd naturellement de l’énergie. Suivant l’efficience de l’isolation de ses parois, cette perte (déperdition énergétique est le terme usuellement utilisé pour la caractériser), va être considérable ou non.
A ce niveau, les toitures sont regardées comme étant l’une des brèches les plus sérieuses. Effectivement, si on se base sur les données de l’Ademe, ils seraient responsables d’au moins 15% d’évasion d’énergie. D’où l’avantage de maintenir une parfaite isolation de sa toiture.
Les écotravaux d’isolation du toit se sont considérablement vulgarisés, jusqu’à être estimés comme l’un des travaux de réduction de la facture énergétique les plus populaires. Toutefois on peut aisément relever que la majorité des habitations avaient des toitures présentant un déficit d’isolation, ce qui est très regrettable pour le peu que l’on tienne en compte le fait que le coût de l’isolation des combles est en somme très avantageux pour un abaissement appréciable de votre consommation énergétique.

Coût de la rénovation du toit

Le coût de la rénovation de vos combles est sous la dépendance de plusieurs critères dont les deux les plus importants sont le type de l’isolation que vous avez sélectionné (intérieure ou extérieure) et le style de matière d’isolation retenu (laine végétale, laine de roche, perlite etc.).
D’ordinaire le prix des projets d’isolation du toit par l’extérieur oscille entre 55 et cent quarante € tandis que celui des travaux d’isolation du toit par l’intérieur fluctue en ce qui le concerne entre dix et quarante-cinq (45) euros.
Cette disparité des coûts se comprend par les travaux nécessaires pour l’accomplissement de l’une ou l’autre.

Les subventions auxquelles vous pourrez postuler pour l’isolation du toit

Le budget des travaux d’isolation du toit est sans aucun doute cher, mais, il ne faut pas sous estimer le fait qu’il existe une énorme panoplie de subventions écologiques qui vous permettront de le modérer substantiellement.
Parmi ces subsides verts pour les combles aménagés on peut indiquer les aides de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH), le dispositif du crédit d’impôt transition énergétique, le dispostif l’éco ptz les subventions locales (régionales, départementales, municipales, communales etc.)
Ces subventions sont habituellement compatibles. Cependant il faut savoir que certaines subventions ne sont cummulables. Ce qui veut dire que postuler pour l’une vous empêche de postuler pour l’autre. C’est notamment le cas avec la prime énergie Calculeo et la aides de l’Anah. Il faut donc à ce niveau faire son choix soit la prime énergie Calculeo qui est plus facile à obtenir (environ un mois) et sans beaucoup de tracasseries administratives, mais est moins importante, ou les aides anah qui sont plus longue à obtenir (environ 8 mois), demande beaucoup de démarches administratives mais sont plus importante (jusqu’à 50%) du coût global de vos travaux.



27 Mar, 2015

Proposé par : ibuna

Classé dans : Immobilier

Ajouté dans le(s) signet(s): | | |

Aucune réponse pour "Les écotravaux d’isolation du toit, peu couteux et très efficaces."

Notre sélection d'articles sur une thématique proche.



Immobilier



Parkingimmo : la location de parking à Lyon !
Ethigestion Immobilier: une agence à la gestion éthique
Les écotravaux d'isolation du toit, peu couteux et très efficaces.
Investir dans l'immobilier : un moyen de gagner de l'argent ?
Quelles sont les étapes à suivre avant de construire une maison à Toulouse