Avec les circuits du Maroc, découvrez les merveilles de la nature marocaine

terr.jpg
A tous ceux qui ont le gout de l’aventure, à tous ceux qui aiment être en contact la nature, à tous les explorateurs, Terres et Voyages vous ouvre les portes du Maroc profond en vous invitant à explorer tous les circuits du Maroc de l’Atlas au désert. Pour voir le vrai visage de ce pays, optez pour une randonnée au Maroc ou encore pour un circuit moto au Maroc. Par la même occasion, vous aurez l’opportunité de découvrir l’usage du bivouac au Maroc.
En compagnie de Terres et Voyages, c’est l’aventure sur mesure en plein cœur d’un dépaysement inédit.
Il arrive très souvent que lors des excursions, randonnée ou des circuits en plein désert du Maroc, que les visiteurs passent la nuit. Dans une telle situation la question du logement s’impose à défaut de passer la nuit à la belle à étoile. La plus part du temps, le bivouac se présente souvent comme l’ultime solution.

Le Bivouac, usage et différentes formes

Un logement simple qui ne répond pas aux exigences de confort et d’aisance, mais qui permet de pouvoir passer une belle nuit dans la nature tout en étant à l’abri des moustiques et autres insectes susceptibles de perturber le sommeil. La pratique du bivouac existe depuis l’ère de l’homo sapiens. De nos jours, il est utilisé par des randonneurs avérés passant plusieurs jours en pleine nature. Aussi, pour bon nombre de nomades dans le monde, le bivouac constitue encore un mode d’hébergement.

Cependant, il existe plusieurs types de bivouac, à savoir le bivouac sans protection, le bivouac sous terre et le bivouac avec tente, pour ne citer que ceux-ci.
Pour ce qui est du bivouac sans protection, il est le plus souvent utilisé pendant l’été ou il y a moins de vent. Ainsi, certain penseront à un sac de couchage, une moustiquaire, une couverture de survie, une carrémat ou un matelas pneumatique ; d’autres encore préfèreront par exemple un matelas autogonflant afin de pouvoir recouvrir le sol. Toutefois, le bivouac sans protection peut aussi être utilisé en période de fraîcheur. Mais dans ce cas, il est préférable de se servir d’une tente ou d’un abri à approprié à la neige.

Quant au bivouac sous terre, exclusivement utilisé en spéléologie. Afin d’éviter des vas et viens entre le secteur à explorer et la surface, un campement s’avère nécessaire. Pour ce faire, des hamacs, des matelas, des cantines ou des sacs de couchages peuvent être utilisés. Il est conseillé de ne pas implanté le bivouac sans avoir au préalable étudié la zone. Le site choisi doit être sec, éloigné des courants d’air et horizontal.

Le bivouac avec tente est le bivouac le plus couramment utilisé. Que ce soit des randonneurs, des expéditeurs. Une tente est nécessaire aussi bien pour le confort que pour la prévention météorologique. Ici, le bivouac avec tente est caractérisé par des tentes légères, conçues pour environ une à trois personnes au grand maximum. Les tentes sont choisies selon l’usage qu’on veut en faire. Elles peuvent être prises à usage familiale, pour une randonnée, ou à des fins sportives.

20 Oct, 2009