Institut du monde arabe : la fibre au secours de la culture 2.0

Pour appuyer ses projets de communication et de médiation numériques, le prestigieux institut a fait appel à l’opérateur CELESTE en renforçant et sécurisant son équipement.


Proposer une visite virtuelle d’une exposition, initier les enfants aux délices culinaires des pays arabes à travers un jeu vidéo, montrer les coulisses du montage de l’exposition Osiris ou mettre en ligne un web documentaire sur
la scène artistique marocaine contemporaine, voilà quelques-unes des initiatives prises par l’Institut du monde arabe (IMA) qui correspondent à une nouvelle façon de communiquer avec le public. « Elles s’inscrivent dans
notre mission de médiation numérique », souligne Mahieddine Roumili, Responsable du service informatique et des nouvelles technologies à l’IMA.

Le problème ? « Tous ces projets sont gourmands en bande
passante », poursuit-il. Il s’agissait donc de disposer d’une infrastructure qui réponde à ces nouveaux besoins. Sans compter que parallèlement, les échanges numériques internes allaient croissants, comme dans
toute entreprise confrontée à la révolution d’Internet.
Enfin, le public visitant l’IMA s’attend à pouvoir bénéficier d’un accès wifi facile et fluide.

Après des bugs à
répétition avec un opérateur précédent, Mahieddine Roumili s’est tourné vers les équipes de CELESTE pour trois raisons principales. La première est d’ordre technique. « Nous fonctionnions
jusqu’alors avec l’ADSL. Or, nous avions besoin d’une symétrie dans le volume de nos échanges, ce que permet la fibre », explique-t-il.
Le deuxième critère de choix concerne la sécurité. « Nous
recherchions un opérateur qui nous promette la continuité de service en cas de panne car pour nous, toute interruption est dévastatrice », souligne-t-il. Le tout pour un prix raisonnable, ce qui a constitué la troisième
raison pour laquelle l’IMA a choisi la société de Champs-sur-Marne.

Les équipes de CELESTE ont donc mis en place deux fibres de 80 M et 50M. « L’une est dédiée à la production interne et est
inaccessible de l’extérieur, l’autre est à l’accès Internet via Wifi à disposition des publics de l’IMA, et nous sert de ligne secondaire de secours en cas de souci sur la ligne de production prioritaire »,
précise Mahieddine Roumili. Avec ce nouvel équipement, seuls 40% de la bande passante est en moyenne utilisée.

De quoi laisser une marge pour de nouveaux projets ludiques et interactifs pour contribuer à faire connaître les aspects connus et moins connus de la culture arabe.

L’Institut du monde arabe, 1 rue des Fossés Saint Bernard, 75005 Paris.

Ouvert en 1987, l’IMA est une fondation de droit privé dont la vocation est de faire connaître l’apport du monde arabe à la civilisation universelle et de promouvoir le dialogue entre l’Orient et l’Occident.

Il est composé d’un musée, d’une bibliothèque, d’un auditorium, d’une librairie.



04 Fév, 2016

Rédigé par : celeste

Classé dans : Informatique|Internet

Classé dans le(s) signet(s): | | | | | |

Aucune réponse pour "Institut du monde arabe : la fibre au secours de la culture 2.0"

Notre sélection d'articles sur une thématique proche.



Informatique



Agenda partagé en ligne pour professions médicales
Global Knowledge s'associe à Nutanix pour renforcer le support de Solutions Cloud
Global Knowledge publie son 10ème rapport annuel des compétences IT et des salaires
Nouvel Award Cisco pour le groupe Global Knowledge en France
Global Knowledge rejoint le Cloud Industry Forum

Internet



WMG mise sur l’infrastructure Cloud d’Interoute pour sa plateforme de jeux en ligne WMGear
Institut du monde arabe : la fibre au secours de la culture 2.0
Haute disponibilité proposée par CELESTE
Exacly.me, la première appli pour partager vos goûts et vos dégoûts avec des photos
Spécial COP 21: la révolution écologique des datacenters